Déposer une annonce GRATUITEMENT
Votre compte

Les avantages de louer : pour le locataire.

Acheter ou louer : voici une question que se pose toute personne qui veut accéder à un logement.

Ici vous trouverez quelques-uns des avantages de la location :

  • Louer vous offre une liberté de mouvements que l’achat d’un logement ne permet pas. En plus, si vous louez un logement meublé le déménagement devient plus simple et moins coûteux.
  • Pour accéder à un logement en location, les coûts sont bien inférieurs à ceux d’un achat. Ce sont : le dépôt de garantie (qui ne peut pas dépasser 2 mois de loyer hors charges et qui est restitué à la fin du bail), frais d’assurance, et frais d’agence (si vous avez utilisé les services d’une agence). Il est cependant courant qu’on vous demande une caution (un tiers qui se porte garant du paiement du loyer pour toute la durée du bail).
  • Louer ne comporte pas des coûts implicites comme ceux d’un achat : notaire, débours, droits et taxes, TVA (en cas d’un immeuble neuf), emprunt immobilier ...
  • La location vous permet de ne pas vous ancrer à une ville en particulier et favorise la mobilité dans le travail. Louer ne ferme pas les portes aux offres d’emploi qui proviennent d’autres villes.
  • Une location vous permet d’accommoder les besoins de logement au cycle vital puisqu’il est possible de changer de résidence avec facilité.
  • Les démarches pour louer sont bien plus simples que pour acheter. On n’a pas à solliciter un crédit immobilier ni à engager un notaire, ni à enregistrer la propriété.
  • C’est le propriétaire qui prend en charge les réparations importantes, ainsi que celles qui sont dues à la vétusté, à un vice de construction ou à un cas de force majeure.
  • Il existe le grand avantage de ne pas avoir à assister aux assemblées du Syndicat de copropriétaires. Cette tâche correspond au propriétaire du logement.
  • Être propriétaire implique un risque financier bien plus grand que celui du locataire. Une hausse des types d’intérêt ou l’effondrement des prix des logements peut provoquer une déstabilisation de l’économie familiale, qui ne se produirait pas dans les cas des loyers.

En savoir plus : Loi n°89-462 du 6 juillet 1989

La loi applicable à la location diffère selon que ce soit une résidence principale ou une résidence secondaire, ou meublée. S’il s’agit d’une résidence principale non meublée, c’est par défaut la loi du 6 juillet 1989 qui s’applique. S’il s’agit de locations de résidence secondaire, de locations meublées, de locations saisonnières, de locations de locaux destinées au seul exercice d'une profession libérale, elles relèvent du Code civil (ce qui permet de faire un contrat bien plus souple).