Déposer une annonce GRATUITEMENT
Votre compte

Les avantages de louer : pour le propriétaire.

  • La propriété du logement se maintient, à tous les effets.
  • Simplicité des gestions du bail, les gestions pour mettre un logement en location ne devraient pas être compliquées.
  • Le logement ne demeure pas vide, avec le risque de détérioration et dévalorisation que cela supposerait.
  • En plus d’être un bien qui se revalorise, , le logement devient un bien qui offre une rentabilité mois après mois.
  • Le loyer permet de couvrir les frais d’entretien du logement.
  • Dans le cas d'un crédit immobilier, le loyer aide en payer les frais.
  • Le logement peut servir de garantie pour un emprunt bancaire.
  • Ll est toujours à temps de vendre!

Avant de mettre le logement en location, il est important de ne pas oublier :


D'un point de vue général :
  • Le logement doit être en bon état d'usage et de réparation.
  • Être conscient que, pour un logement non meublé, le bail a une durée minimale de trois ans.
  • Le bailleur ne peut donner congé au locataire avant la fin du bail que s’il existe des motifs légitimes.
  • Le propriétaire du logement est responsable des troubles que le locataire pourrait causer dans l’immeuble.
  • Il existe donc une liaison obligatoire entre les locataires et avec les copropriétaires.
  • Il faut informer les locataires au sujet des règles de la copropriété.
D'un point de vue économique :
  • Il est recommandable que le logement soit dans les meilleures conditions possibles, pour qu’il soit facile de le louer rapidement.
  • Le bailleur a le droit de récupérer certaines charges : dépenses d'entretien courant et des menues réparations sur les éléments d'usage commun, frais entraînés par les services liés au logement et à l'usage de l'immeuble, taxes correspondantes à des services dont le locataire profite directement).
  • Le bailleur doit prendre en charge les réparations importantes, ainsi que celles qui sont dues à la vétusté, à un vice de construction ou à un cas de force majeure.
  • Le montant du loyer ne peut être augmenté en cours du bail (exception faite de l’augmentation annuelle en fonction de l’Indice de Référence des Loyers).
  • Les revenus tirés de la location d'un bien loué sont imposés dans la catégorie des revenus fonciers, mais il existe de nombreuses formes de déduction.
  • C'est le locataire, qui est obligé de souscrire l'assurance d'habitation.

En savoir plus : Loi n°89-462 du 6 juillet 1989

La loi applicable à la location diffère selon que ce soit une résidence principale ou une résidence secondaire, ou meublée. S’il s’agit d’une résidence principale non meublée, c’est par défaut la loi du 6 juillet 1989 qui s’applique. S’il s’agit de locations de résidence secondaire, de locations meublées, de locations saisonnières, de locations de locaux destinées au seul exercice d'une profession libérale, elles relèvent du Code civil (ce qui permet de faire un contrat bien plus souple).